Evaluation des politiques publiques: Plus, mieux, moins cher

Matinales

PAR : AMER Koceila- BOUCHAKOUR Mohamed
04 Novembre 2019

Partager l’article sur


La fin de l’ère du pétrole signifie pour les économies rentières, comme celle de l’Algérie, la réalisation urgente de réformes profondes dans la conduite des affaires publiques. Il s’agit de placer ce qu’il est convenu d’appeler la bonne gouvernance au cœur de l’ensemble des activités économiques. C’est le seul moyen qui permettra de relancer l’effort de développement et, dans ce domaine, de faire plus, mieux et plus vite avec moins. Mais, ce défi multidimensionnel exige à son tour de placer l’évaluation au cœur de la nouvelle gouvernance. Elle en est la clé de voûte et le moment de vérité. 

La mise en œuvre des politiques publiques mobilise les services centraux et déconcentrés de l’Etat ainsi que ceux des collectivités locales. Des moyens humains, matériels et financiers sont mobilisés pour mettre en œuvre les actions indispensables à la production des effets attendus des politiques publiques. La réalisation de ces effets comporte un coût qui pèse sur les finances publiques du pays et détermine le présent et l’avenir des citoyens. Dès lors, il est important aussi bien pour la puissance publique que pour les contribuables d’évaluer les effets atteints par rapport aux effets attendus et juger de la pertinence des actions mises en œuvre pour les produire. 

 L’évaluation des politiques publiques constitue un outil encadré méthodologiquement qui permet notamment d’analyser les effets d’une politique publique mise en œuvre (ex post) où en conception (ex ante) en vue de mesurer son efficacité, son efficience et sa pertinence.

Pratique institutionnalisée dans les pays développés, l’évaluation s’impose aussi bien par l’exigence de la performance de l’action publique que par la transparence et la reddition des comptes.

Où en sommes-nous en Algérie en matière d’évaluation ?

CARE a voulu consacrer à cette question centrale et décisive une Matinale, car la promotion de l’évaluation peut constituer l’axe structurant central et le fil conducteur décisif d’un saut qualitatif de l’ensemble du grand chantier de la gouvernance dans le pays. *

Cliquez ici pour le teaser et les présentations

Vidéo Mahrez Aït Belkacem, modérateur