Accès des entreprises au financement

Projets réalisés


04 Décembre 2019

Partager l’article sur


Projet CARE/CIPE 2019

Amélioration de l’accès des entreprises au financement

 

Suite aux recommandations du projet PREE, présenté le 12 juillet 2017 et soutenu par plus d’une trentaine d’associations professionnelles et d’organisations patronales (AP-OP), CARE en partenariat avec CIPE a lancé un projet d’amélioration de l’accès des entreprises au financement. Ce projet vise les PME plus particulièrement.

Dans un premier temps, le projet a rassemblé les parties prenantes intervenant dans le processus de financement des entreprises afin de former une Task-Force susceptible d’identifier les difficultés rencontrées par les entreprises algériennes, et en particulier les PME, dans leur recherche de financement.

Dans ses premiers travaux, lancés en mai 2019, la TF a insisté sur les manques à combler dans le dispositif de financement actuel des entreprises: formations, informations, outils de financement, etc…

Dans un second temps, elle a développé un kit de formation afin de permettre aux PME de renforcer leurs capacités d’accès aux financements.

Pour le projet pilote, la TF sélectionnera une vingtaine de PME à fort potentiel de croissance et les accompagnera grâce au programme de formation développé. En parallèle, le projet maintiendra une étroite collaboration avec les AP-OP afin de développer leurs capacités d’accompagnement des PME dans le domaine de l’accès au financement. Ce type de démarches sera illustré par quelques expériences réussies en Asie du Sud-Est ou au Moyen-Orient.

Les trois objectifs principaux du projet sont détaillés ci-dessous.

Objectif 1 : Renforcement des capacités des banques et institutions financières à offrir de meilleurs services de financement aux entreprises et en particulier aux PME :

  •  Evènement de lancement : Présentation du projet et appel à contribution.
  • Constitution du groupe de travail d’accès au financement (Access to Finance Task-Force AFTAF).
  • Réunions de travail entre les parties prenantes (offreurs de services financiers, Ministères, administrations) afin d’identifier les carences des dispositifs actuels, les éventuels nouveaux services à créer ainsi que les besoins de mise à niveau des connaissances et expertises financières des ressources humaines des offreurs de services.
  • Organisation par CARE-CIPE ainsi que la task-force (AFTAF) d’une série de rencontres entre des experts nationaux et internationaux et les offreurs de services permettant un benchmark et un partage d’expérience sur les outils de financement des entreprises.
  • Echanges d’expertise (Best practices, expériences d’autres pays, etc…)
  • Elaboration d’un plaidoyer en faveur du développement de nouveaux services de financement (Dette convertible en equity, second marché, etc…).
  • Mise à niveau des ressources humaines des offreurs de services sur les thématiques identifiées et les nouveaux instruments de financement des PME.

Objectif 2 : Développement d’un kit de formation adapté permettant l’amélioration de l’accès au financement des PME et accompagnement d’une vingtaine d’entreprises à fort potentiel :

  • Elaboration d’une boite à outils pédagogiques, adaptée à l’environnement des PME algériennes, comprenant des modules méthodologiques d’accès au financement.
  •  Elaboration et mise en place d’une formation de formateurs.
  •  Sélection et accompagnement d’une vingtaine de PME à fort potentiel de croissance.
  •  Suivi des entreprises pilotes sélectionnées dans leurs démarches d’accès au financement.

Objectif 3 : Développement des capacités des AP-OP à adopter une stratégie d’aide aux PME dans leurs démarches de recherche de financement :

  • Consultation des AP-OP membres de la task-Force sur leurs stratégies et leurs capacités actuelles d’aide au financement des entreprises.
  • Organisation d’un partage d’expérience sur le rôle des AP-OP à travers des projets similaires conduits par CIPE (Bengladesh, Sri Lanka, Jordanie, Egypte, etc…),
  • Sensibilisation de 10 AP-OP à l’intérêt du développement d’une stratégie et des services d’aides au financement des entreprises.
  • Accompagnement des AP-OP (5) souhaitant créer et offrir des services d’aide au financement des entreprises

Pour la réalisation de ces objectifs, une task-force a été mise en place. Y siègent les représentants d'établissements bancaires et financier (FGAR, Bourse d'Alger, BDL, AfricInvest), les représentants d'AP/OP (CIPA, CJD, CARE) et des experts indépendants comme Rachid Sekak, ancien fonctionnaire de la Banque d'Algérie.

Depuis le lancement des travaux en mai dernier, la TF a

  • produit une expertise sur la situation du secteur bancaire en Algérie:

Réforme du Secteur Bancaire. R. Sekak. Août 20189.

  • organiser une conférence sur la modernisation du secteur bancaire

Restitution de la LMC "Modernisation et Développement du secteur Bancaire"

Depuis novembre, la TF travaille à mettre en place le cursus de formation des entreprises à l'accès au financement.