Les entreprises familiales constituent aujourd’hui, la forme la plus répandue de l’initiative privée et ceci quels que soient les pays concernés. L’Algérie ne dérogeant pas à la règle, a vue elle aussi, dés l’ouverture du marché, une multitude d’entreprise familiales se constituer, alors que les rares qui ont eu la chance d’exister du temps du socialisme ont connues un essor fulgurant. Ce secteur privé représente aujourd’hui prés de 60% du PIB et son dynamisme n’est plus à prouver.