CARE est un espace de rencontres de type « think-tank »

Sous-traitance industrielle: enjeux et perspectives. Kemal AGSOUS, Président de la BASTP. 18 juillet 2018

juillet 25, 2018

Compte tenu de l’importance du sujet, Care a jugé nécessaire de lancer le débat sur la question, d’autant qu’un salon international de la sous traitance se tiendra à Alger du 20 au 23 novembre 2018. La sous-traitance est au centre des débats de politique économique nationale avec la nécessité d’un développement industriel intégré.

Poursuivre la lecture

Sous-traitance industrielle: enjeux et perspectives. Kemal AGSOUS, Président de la BASTP. 18 juillet 2018

juillet 18, 2018

Compte tenu de l’importance du sujet, Care a jugé nécessaire de lancer le débat sur la question, d’autant qu’un salon international de la sous traitance se tiendra à Alger du 20 au 23 novembre 2018. La sous-traitance est au centre des débats de politique économique nationale avec la nécessité d’un développement industriel intégré.

Poursuivre la lecture

Sous-Traitance Industrielle: Enjeux et Perspectives. Kemal AGSOUS. 18 juillet 2018

juillet 18, 2018

Compte tenu de l’importance du sujet, Care a jugé nécessaire de lancer le débat sur la question, d’autant qu’un salon international de la sous traitance se tiendra à Alger du 20 au 23 novembre 2018. La sous-traitance est au centre des débats de politique économique nationale avec la nécessité d’un développement industriel intégré.

Poursuivre la lecture

Réformes des subventions: enjeux et alternatives. Mabrouk AIB- Abdelkrim BOUDRA- Mouloud HEDIR. 13 mai 2018, Sofitel, Alger.

mai 13, 2018

En 2019, le gouvernement lancera dans une wilaya-pilote le premier programme de transferts monétaires ciblés. L’objectif sera de compenser les pertes de pouvoir d’achat, conséquences des futures baisses des subventions. Pour l’application de ce programme, le gouvernement envisage de s’appuyer sur des listes de ménages démunis, établies par des mécanismes administratifs.

Poursuivre la lecture

La micro-assurance: l’inclusion des plus vulnérables. Mahrez AIT BELKACEM- Chérif BENHABILES- Ahmed HADJ MAHAMMED- Hassen KHELIFATI. 28 Mars 2018

mars 28, 2018

A la faveur de la loi de finances complémentaire pour 2015, le ministère du Travail et de la Sécurité Sociale avait annoncé son intention d’élargir  la couverture sociale de 2 millions d’agriculteurs. Dans le même temps, il avait offert aux travailleurs du secteur informel d’accéder à la sécurité sociale en se déclarant eux-mêmes à la CNAS. Cette mesure est sans conteste généreuse et vise à une plus grande inclusion des algériens à la protection sociale. Cela est louable, mais est-ce réalisable ?

Poursuivre la lecture

Global Go-To Think Tanks Index 2017: Qui sont les meilleurs think tanks tunisiens selon l’université de Pennsylvanie?

février 8, 2018

La Tunisie a-t-elle suffisamment de think tanks? Sont-ils performants? Chaque année, l’université de Pennsylvanie publie un index des think tanks qu’elle a répertoriés, pays par pays. Ce 30 janvier, la 11ème édition du « Global Go-To Think Tanks Index 2017 »vient de paraître. Il constitue le répertoire le plus complet sur les think tanks dans le monde, portant sur plus de 7815 instituts et centres de recherche dans 182 pays. HuffPost Tunisie  |  Par Wafa Samoud Publication: 06/02/2018 16h06 CET Mis à jour: 06/02/2018 16h08 CET http://www.huffpostmaghreb.com/2018/02/06/think-tank-tunisie_n_19166204.html  

Poursuivre la lecture

COMMENT RETROUVER UN PAYS « NORMAL » … L’interview de Slim Othmani à la revue ParisAlger

janvier 14, 2018

Slim Othmani, 60 ans, né à Tunis, est ingénieur informaticien de formation. Après avoir travaillé comme entrepreneur au Canada, il rentre en Algérie en 1991 et prend en 1999 les rênes de l’entreprise de boissons aux fruits NCA-Rouiba fondée par son grand-père et son père. Il en est aujourd’hui le président du conseil d’administration. En 2000, il crée le Cercle d’Action et de Réflexion autour de l’Entreprise (CARE). Il a été également fondateur de l’Association de Producteurs Algériens de Boissons (APAB). Dans cet entretien à ParisAlger, il invite les jeunes à animer la société civile pour favoriser le retour à la confiance. 

Poursuivre la lecture