CARE est un espace de rencontres de type « think-tank »

La gouvernance des entreprises étatiques dans le contexte de financement par le marché. Boumedienne DERKAOUI, Liés KERRAR, Ali HARBI. 18 janvier 2015.

janvier 18, 2016

Introduction d’entreprises publiques en bourse pour atteindre la taille critique nécessaire au développement de notre bourse, plus de financement par le marché de nos entreprises publiques et moins de financement par le Trésor, nécessaire diversification de notre économie et amélioration des performances de nos entreprises étatiques. Tous ces objectifs ramènent à la nécessité de faire évoluer la gouvernance des entreprises étatiques vers les standards internationaux. Aujourd’hui, 57%  des entreprises étatiques chinoises sont cotées en bourse et ont ainsi fait évoluer leur gouvernance. La plupart des pays de notre région ont adopté une charte ou un code de gouvernance des entreprises étatiques. La matinale de CARE se propose de passer en revue ces enjeux et ces défis de gouvernance des entreprises étatiques et en présenter les outils et référentiels en vigueur. Débat animé par : Boumedienne DERKAOUI, PDG de Saïdal et Président de la commission Ethique et Gouvernance du FCE,  par Ali HARBI et Lies KERRAR, membres de CARE. La matinale sera aussi l’occasion d’annoncer l’agenda 2015 de l’institut Algérien de gouvernance d’entreprise Hawkama EL Djazair.

Poursuivre la lecture

L’intégration dans les chaines de valeurs mondiales et régionales, un facteur de développement économique et de croissance pérenne. N. Laggoune; H. Belarbi; A. Harbi. 02 décembre 2014

décembre 2, 2014

Les dernières décennies ont été le théâtre d’une internationalisation de l’activité économique qui a  profondément changé l’image de l’économie mondiale. Aujourd’hui, un nombre croissant d’entreprises, de pays et d’autres acteurs économiques prennent part à l’économie mondiale et sont devenus de plus en plus interdépendants au-delà des frontières nationales. La production, le commerce et les investissements internationaux sont de plus en plus organisés au sein de ce qu’on appelle les chaînes de valeur mondiales (CVM), où les différentes étapes d’un procédé de production se retrouvent dans différentes économies. 

Poursuivre la lecture