Mardi 7 Juillet 2015, le Cercle d'Action et de réflexion autour de l'Entreprise - CARE - a organisé une conférence de presse à l'Hôtel Sofitel - Alger. Animée par Mr Slim Othmani, Président de CARE et Mr Mouloud Hedir, expert économiste.

Depuis plusieurs années maintenant, notre association, CARE, n’a pas cessé d’alerter sur les fragilités du modèle d’organisation de l’économie de notre pays, ainsi que sur les menaces qui pesaient sur elle du fait de son excessive dépendance à l’égard du prix des hydrocarbures sur le marché mondial. Les chiffres qui commencent à être publiés par les institutions officielles, nous donnent déjà  une idée de l’ampleur des déficits prévisibles qui affecteront gravement, pour cette année 2015, nos échanges extérieurs, notre balance des paiements comme le budget général de l’Etat.

Notre pays a perdu un temps précieux pour n’avoir pas su amorcer le virage de la diversification économique au moment où il disposait de ressources abondantes. Il se voit contraint, maintenant, de devoir le faire dans un environnement interne et externe beaucoup plus hostile.   

Le CARE, qui s’efforce de traduire l’inquiétude montante des entreprises algériennes, sait combien celles-ci ne manqueront d’être secouées violemment par le mouvement récessif prévisible qui se profile à l’horizon. Ce mouvement récessif ne manquera pas de laminer notre système de transferts sociaux qui est certes généreux, mais qui est aussi largement inefficace et détourné de sa finalité sociale originelle. Or, la récession économique et l’austérité qui en découlera, peuvent encore être évitées, pour peu que les autorités publiques fassent preuve de courage et de résolution face aux défis immenses qui nous attendent.

Le projet de loi de finances complémentaire qui est actuellement discuté au sein du gouvernement offrait, de ce point de vue, une opportunité que ce dernier semble avoir de la peine à saisir. Les quelques mesures annoncées jusque-là sont manifestement en net décalage par rapport aux vrais enjeux et ne permettent pas de créer le choc salutaire du changement espéré.

Or, le temps nous est compté et si les ressources disponibles au niveau du Fonds de régulation des recettes permettent à notre pays de disposer de ressources suffisantes pour faire face aux aléas de court terme, elles ne prémunissent pas contre la crise sévère qui s’annonce devant nous. A CARE, nous sommes persuadés qu’une autre politique économique est encore possible et que notre pays doit tout faire pour éviter l’expérience douloureuse de la récession et du déclassement social qu’il a vécue au cours des années 1990. C’est pourquoi CARE a choisi d’inviter à cette conférence de presse pour rappeler l’urgence d’un programme économique qui prenne la mesure réelle des menaces qui pèsent sur notre économie. Un programme auquel l’ensemble des acteurs économiques et sociaux devraient être associés, l’enjeu immense pour notre pays étant celui de son retour aux chemins de la croissance durable et du développement économique et social.

REVUE DE PRESSE - CONFERENCE CARE MARDI 7 JUILLET 2015

Présentation en chiffres -  Conférence Care - 7juil15

A propos de CARE

CARE est un espace de rencontres de type « think-tank », autour de valeurs partagées et d’une volonté d’agir. Sa mission est de contribuer à l’amélioration des conditions d’un développement économique et social durable du pays, à travers la réflexion, la communication et la promotion de toute initiative économique positive.

 

Siège de CARE

CARE - Cercle d'Action et de Réflexion Autour de l'Entreprise.

122 Logt Bt A1 Appt16 - Said Hamdine BMR - Mob. 05 60 12 13 35 - Tél/Fax 021 91 01 97 - Email : contact@care-dz.org - www.care-dz.org

Nous suivre sur Twitter