CARE est un espace de rencontres de type « think-tank »

Slim Othmani . Président du Cercle d’action et de réflexion autour de l’entreprise (CARE) «La paresse et l’incompétence pèsent lourdement sur l’avenir économique du pays»

mai 14, 2018

le 14.05.18 | 12h00  In El Watan:  « Il y a une masse critique de chefs d’entreprise qui ont peur de peser sur la décision économique. Il ne s’agit pas de lobbying. Il s’agit plutôt d’apporter des propositions constructives et qui ne vont pas forcément dans le sens des idées du pouvoir, mais dans le sens de l’accélération du processus de diversification de l’économie. »  

Poursuivre la lecture

Global Go-To Think Tanks Index 2017: Qui sont les meilleurs think tanks tunisiens selon l’université de Pennsylvanie?

février 8, 2018

La Tunisie a-t-elle suffisamment de think tanks? Sont-ils performants? Chaque année, l’université de Pennsylvanie publie un index des think tanks qu’elle a répertoriés, pays par pays. Ce 30 janvier, la 11ème édition du « Global Go-To Think Tanks Index 2017 »vient de paraître. Il constitue le répertoire le plus complet sur les think tanks dans le monde, portant sur plus de 7815 instituts et centres de recherche dans 182 pays. HuffPost Tunisie  |  Par Wafa Samoud Publication: 06/02/2018 16h06 CET Mis à jour: 06/02/2018 16h08 CET http://www.huffpostmaghreb.com/2018/02/06/think-tank-tunisie_n_19166204.html  

Poursuivre la lecture

COMMENT RETROUVER UN PAYS « NORMAL » … L’interview de Slim Othmani à la revue ParisAlger

janvier 14, 2018

Slim Othmani, 60 ans, né à Tunis, est ingénieur informaticien de formation. Après avoir travaillé comme entrepreneur au Canada, il rentre en Algérie en 1991 et prend en 1999 les rênes de l’entreprise de boissons aux fruits NCA-Rouiba fondée par son grand-père et son père. Il en est aujourd’hui le président du conseil d’administration. En 2000, il crée le Cercle d’Action et de Réflexion autour de l’Entreprise (CARE). Il a été également fondateur de l’Association de Producteurs Algériens de Boissons (APAB). Dans cet entretien à ParisAlger, il invite les jeunes à animer la société civile pour favoriser le retour à la confiance. 

Poursuivre la lecture

L’apport de la blockchain et de la cryptomonnaie à l’économie numérique en Algérie . 20 novembre 2017, Hôtel Sofitel. N.BELOUAR- R.Hamza- R.Lebiz- A. Babaci

octobre 31, 2017

La blockchain dont l’application la plus connue est le bitcoin, une crypto monnaie parmi près de 950 autres, a été créé en 2008, suite à la crise de subprimes et à la perte de confiance vis à vis des banques. Cette technologie a été créée pour ne pas passer par un tiers de confiance, un intermédiaire tel une banque. 

Poursuivre la lecture

Think tank / Les matinales de Care : L’opérateur local, maillon clé du développement économique

septembre 20, 2017

L’acteur économique local doit être au centre de toutes les politiques de développement visant à dynamiser et à diversifier l’économie nationale. Aucune initiative économique ne peut réussir sans l’inclusion active des opérateurs économiques locaux, quelle que soit la taille de leur activité. C’est le résultat préliminaire d’une étude menée par deux experts du monde de l’entreprise, Mahrez Aït Belkacem et Amel Belaïd. Écrit par Younès Saâdi

Poursuivre la lecture

Mahrez Aït Belkacem, consultant en entreprise et chef du projet PREE pour le compte du CARE : « L’administration économique n’est pas à la hauteur des grands enjeux de réforme »

septembre 20, 2017

En réponse au nouveau modèle de croissance que le gouvernement veut mettre en place pour sortir l’économie nationale de la crise du pétrole, le Cercle d’action et de réflexion autour de l’entreprise (CARE) veut mettre en œuvre un nouveau modèle de concertation Etat-Entreprises. Qu’est-ce que c’est ? Dans cet entretien, Mahrez Aït Belkacem, consultant en entreprise, parle de ce projet qui a nécessité deux ans d’entretiens et de consultations avec les chefs d’entreprise ; insistant particulièrement sur le fait que ce projet, qu’il a présenté hier à Alger, vise à unifier le discours du patronat. Entretien. Écrit par Samir Tazaïrt

Poursuivre la lecture

Entreprises: Le virage numérique. Mohssen TOUMI. Sofitel, Alger, 14 mai 2017.

mai 14, 2017

La révolution numérique bouscule l’ordre économique actuel :  Les trois plus grandes capitalisations boursières mondiales (Google, Apple, Microsoft) ne vendent principalement que des produits non physiques. De nouveaux intervenants défient des acteurs établis dans des industries traditionnelles, comme Tesla, un constructeur automobile né il y a moins de 15 ans et qui vaut maintenant plus que Renault et Peugeot.

Poursuivre la lecture