CARE est un espace de rencontres de type « think-tank »

Le poste frontalier algéro-mauritanien: une nouvelle dynamique économique dans la région

août 20, 2018

  TINDOUF – Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a affirmé dimanche à Tindouf, que le nouveau poste frontalier terrestre algéro-mauritanien permettra de créer « une dynamique économique et de nouveaux investissements dans la région ». Lors de sa rencontre avec les composantes de la société civile et les élus locaux de la wilaya de Tindouf, M. Bedoui a déclaré que « le nouveau poste frontalier terrestre entre l’Algérie et la Mauritanie« , inaugurée dimanche, « réalisera prochainement des résultats positifs à travers la création d’une dynamique économique et de nouveaux investissements dans la région ». Lire aussi: Algérie-Mauritanie : le nouveau poste frontalier, « un jalon supplémentaire » pour la coopération bilatérale (Bedoui) Le ministre a réaffirmé que « ce projet s’est concrétisé sur le terrain grâce à la volonté politique du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et à sa vision judicieuse en matière du développement des régions frontalières ». A cette occasion, M. Bedoui a appelé toutes les franges de la société à « exploiter cet acquis par la réalisation des projets prometteurs susceptibles de créer de nouveaux postes d’emploi ». Répondant aux préoccupations des citoyens, le ministre de l’Intérieur a promis que le gouvernement satisfera les demandes de la population des régions du sud, mettant en avant, dans ce sens, que « l’Etat algérien, en assumant la responsabilité de rétablir la sécurité et la stabilité à ses citoyens, assumera également ses responsabilités pour réaliser le développement et relever les défis à venir ». Lire aussi: Nouveau poste frontalier algéro-mauritanien : « apport qualitatif » dans les relations de coopération bilatérale Il a souligné, par ailleurs, que l’étude relative au projet de la mine de fer de Gara Djebilet « est en cours de réalisation et ce sur décision du président de la République ». M. Bedoui a indiqué également que son département ministériel s’apprête à « mettre en place des mécanismes pour concrétiser les valeurs de la démocratie participatives sur le terrain conformément à la Constitution ». A l’issue de cette rencontre, la population et les notables de la wilaya de Tindouf ont exprimé « leurs remerciements et reconnaissances au Président Bouteflika pour ses efforts constants visant à développer le pays pour être au rang des grands pays », affirmant que « grâce à sa politique éclairée et ses réformes politiques et à la réconciliation nationale, l’Algérie est devenue un modèle à méditer dans les différents fora internationaux ».

Poursuivre la lecture

Des dispositifs pour assurer la disponibilité de l’eau durant la fête de l’Aid El Adha

août 19, 2018

ALGER – Des dispositifs et des moyens en matière d’approvisionnement en eau potable ont été engagés pour assurer la disponibilité de cette ressource durant l’Aid el Adha, a indiqué dimanche à Alger, le Directeur général de l’Algérienne des eaux (ADE), Smain Amirouche. Ainsi, neuf (9) millions de mètres cubes d’eau par jour, seront disponibles à travers tout le territoire national durant cette fête religieuse en prévision des pics de la demande en eau potable en cette période exceptionnelle, a expliqué M. Amirouche lors d’une conférence de presse qu’il a animée conjointement avec des responsables de la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL). « Les 80 réservoirs d’eau disponibles à l’échelle nationale seront remplis au maximum avec 9 millions de mètres cubes d’eau, dont 5 millions de mètres cubes disposés par l’ADE, ce qui devraient répondre aux besoins des citoyens tout au long des deux jours de l’Aid où le pic de consommation en eau potable atteint son plus haut niveau entre 9h et 14h« , a-t-il détaillé. Outre les stations de dessalement d’eau de mer, qui fonctionneront à pleine capacité, l’utilisation de l’eau souterraine et l’eau des barrages, le dispositif prévoit, aussi la mobilisation de 800 camions citernes à travers 44 wilayas, dont une trentaine au niveau de la capitale afin d’alléger la pression sur la demande notamment au niveau des cités à forte densité, selon le premier responsable de l’ADE. M. Amirouche est revenu sur la pression sur la demande de l’eau durant les deux jours de l’Aid, en citant particulièrement l’exemple d’Alger et de Tipaza où plus de 1,2 millions d’eau de mètres cubes d’eau sont produites et injectées quotidiennement dans le réseau de distribution d’eau potable de chacune. Lire aussi : Aid El Adha: appel à la rationalisation de la consommation de l’eau potable « Cette quantité est suffisantes pour alimenter la demande des habitants de ces deux wilayas en périodes ordinaires où la consommation est raisonnable, a-t-il fait constaté, en ajoutant par contre que lors de la période des fortes chaleurs et les fêtes religieuses, des pics de consommation sont enregistrés, atteignant des pointes de consommation exceptionnelles. Pour sa part, le directeur d’exploitation de l’eau à la SEAAL, Slimane Bounouh, a précisé que les camions citernes mobilisés a travers le territoire nationale vont sillonner les rues et les zones urbaines pour décompresser la forte demande qui engendre inévitablement des chutes de débit d’eau dans les robinets notamment chez les habitants des étages supérieurs« , a-t-il précisé. « La surconsommation provoque une baisse rapide des niveaux des réservoirs qui ne peut pas être évitée même avec les opérations de remplissage ce qui provoque des perturbations en eau potable, d’où la nécessité d’appui le dispositif de distribution d’eau potable par ce système des citernes« , a-t-il précisé. Selon lui, « Tous les moyens humains et matériels sont mobilisés pour cette occasion« , en précisant qu’un système de permanence est assuré par 8.000 agents à travers les différents régions du pays pour faire face aux éventuels problèmes. Lire aussi : Eau: Plusieurs mesures pour lutter contre les déperditions Pour sa part, le directeur centrale de l’alimentation en eau potable à la SEAAL, Omar Bougaroua a indiqué que […]

Poursuivre la lecture

Électricité et Gaz : des équipes d’astreinte mobilisées durant les jours de l’Aïd El Adha

août 19, 2018

ALGER – Les équipes d’astreinte de la Société Algérienne de Distribution de l’Électricité et du Gaz (SDC) seront mobilisées 24h/24h durant la fête de Aïd El Adha, qui sera célébrée les 21 et 22 août et le week-end jusqu’au 25 du mois courant, afin d’assurer la continuité du service, répondre aux attentes de la clientèle et prendre en charge ses doléances, indique la société dans un communiqué. La société invite ainsi ses clients, en cas de toute perturbation dans l’alimentation en électricité et/ou en gaz à contacter ses services sur les numéros affichés sur le fil d’information de son site Web (www.sdc.dz) pour toute demande d’intervention ou d’information.

Poursuivre la lecture

Aid El Adha: l’ADA maintient des services d’assistance et de sécurité des usagers sur tout le réseau autoroutier

août 19, 2018

  ALGER- L’Algérienne Des Autoroutes (ADA) a annoncé que durant les fêtes de l’Aid El Adha El Moubarek, et à l’instar des autres jours, ses équipes de patouilles, seront mobilisées, 24h24, et accompagneront durant leurs déplacements sur tout le corridor autoroutier, à travers tout le réseau national. L’Algérienne Des Autoroutes a précisé que la Cellule Informations Trafic de l’ADA alertera à travers sa page facebook, (Algérienne Des Autoroutes الجزائرية للطريق السيارة) sur tout incident ou évènement, qui influera sur l’état du trafic sur le réseau autoroutier. A l’occasion de l’Aid El Adha, l’Algérienne Des Autoroutes présente ses meilleurs voeux de bonheur et de prospérité à tout le peuple algérien.

Poursuivre la lecture

Logement : recensement de 185.000 unités non distribuées pour non parachèvement des travaux d’aménagement extérieur

août 18, 2018

TIPAZA – Le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a recensé 185.000 unités de logement de différentes formules non distribuées, en raison du non parachèvement des travaux d’aménagement extérieur, a affirmé samedi à Tipaza le ministre de l’Habitat, Abdelwahid Temmar. Présidant la cérémonie de distribution de décisions d’attribution de 500 unités de logements publics locatifs (LPL) et des décisions d’attribution d’aides au logement rural, le ministre a précisé que 185.000 logements prêts à la distribution étaient en attente de parachèvement des travaux d’aménagement extérieur, avant leur remise aux bénéficiaires, qualifiant ce chiffre de « conséquent« . Dans le but de remédier à cette situation marquant plusieurs wilayas du pays, M. Temmar a fait savoir que des enveloppes financières « importantes » avaient été affectées au parachèvement des travaux d’aménagement extérieur qui ont, selon le ministre, autant d’importance que les travaux de réalisation, soulignant que la tutelle accordait un « intérêt particulier à ce problème« . Evoquant la formule de logement destiné à la communauté algérienne résidant à l’étranger, M. Temmar a révélé que 16.000 demandes avaient été enregistrées, ajoutant que des membres de la communauté algérienne à l’étranger ont commencé à verser la première tranche du prix global du logement. Lire aussi : Habitat : 138.000 unités distribuées à travers le territoire national durant les trois derniers mois Le premier responsable du secteur a annoncé une série de rencontres en septembre prochain, avec les membres de la communauté nationale résidant en Amérique du nord et au Canada, en vue de les informer des conditions d’accès à cette formule de logement qui leur permettra d’acquérir un logement dans leur pays d’origine. Ces rencontres interviennent après celles ayant réuni le ministre avec les membres de la communauté algérienne résidant en France, en Arabie saoudite et aux Emirats Arabes Unis, a indiqué le ministre qui a ajouté que ces projets de logement seront généralisés, à l’avenir, aux différentes wilayas du pays.

Poursuivre la lecture

Habitat : 138.000 unités distribuées à travers le territoire national durant les trois derniers mois

août 18, 2018

TIPASA – Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a annoncé, samedi à Tipasa, la distribution de 138.000 unités de logement, toutes formules confondues, durant les trois derniers mois, à travers le territoire national. « L’opération de distribution des logements, toutes formules confondues, se poursuivra jusqu’à la fin de l’année », a fait savoir M. Temmar, en marge d’une cérémonie de remise de décision d’attribution de 500 logements publics locatifs (LPL) et des décisions d’attribution d’aides au logement rural, ajoutant que « 32.000 unités de différentes formules seront distribuées durant le mois en cours ». Le ministre a rappelé, dans ce sens, que « l’opération de distribution de logements s’effectue dans la transparence totale« . « Tout demandeur de logement répondant aux conditions requises bénéficiera d’un logement, conformément aux instructions du président de la République, Abdelaziz Bouteflika pour qui le secteur de l’Habitat constitue l’une des principales priorités. » Lire aussi :  « L’État continuera à accorder des aides considérables en matière de logement » Dans ce cadre, M. Temmar a indiqué avoir adressé des correspondances aux responsables locaux afin de fixer des assiettes foncières aux projets de logement programmés, en prélude à la sélection des entreprises de réalisation, à l’instar du projet des 2000 logements de type location-vente, prévu à Tipasa.

Poursuivre la lecture

Mosquée d’Alger: Temmar met l’accent sur l’application du calendrier des travaux

août 17, 2018

ALGER – Le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Abdelwahid Temmar a mis l’accent, jeudi à Alger, sur l’importance du respect et de l’application des termes du calendrier des travaux de réalisation de la Grande Mosquée d’Alger. « Il faut œuvrer pour livrer les travaux dans les délais impartis. Nous n’accepterons aucun justificatif » (Temmar) S’exprimant en marge d’une visite d’inspection à la Grande Mosquée d’Alger, M. Temmar a affirmé que les travaux de réalisation avaient atteint leur phase finale, à savoir « le dallage et la décoration », exprimant sa satisfaction de l’avancement des travaux de réalisation. Lire aussi: La Grande Mosquée d’Alger: un calendrier pour la réception du projet M. Temmar a mis l’accent au niveau de la salle de prière et du Mihrab, en présence des responsables de la société chargée de la réalisation et du bureau d’études, sur l’impératif de respecter les délais de réalisation, indiquant, à ce propos, « il faut œuvrer pour livrer les travaux dans les délais impartis. Nous n’accepterons aucun justificatif ». Le ministre a mis en avant, en outre, la nécessité d’accorder une importance particulière à l’aspect artistique dans la réalisation du décor interne et l’aménagement extérieur de la mosquée, indiquant que l’architecture artistique du décor interne et extérieur doit refléter le cachet algérien authentique et le style islamique. Au niveau du Mihrab de la mosquée, M. Temmar a souligné l’importance de réunir toutes les conditions au profit des artistes en charge de l’architecture artistique du décor intérieur et extérieur de la mosquée, et ce dans le but de leur permettre d’innover et de coordonner pour sortir avec un résultat à la hauteur du niveau demandé. Il a encouragé, à ce propos, la contribution des artistes algériens dans le domaine de la calligraphie, des miniatures et du décor de la mosquée, mettant en exergue l’importance, pour l’artiste algérien, de laisser son empreinte et sa touche personnelle dans la réalisation de cette mosquée. Il a exprimé, en outre, son souhait de voir la décoration, à l’intérieur et à l’extérieur de la mosquée, authentiquement algérienne basée sur une architecture islamique reflétant le patrimoine de toutes les régions du pays. Lire aussi: Grande mosquée d’Alger: l’importance de l’aspect artistique dans le décor mise en avant Poursuivant sa visite, M. Temmar a insisté, au niveau de la salle de prière, sur l’importance, pour les responsables des sections du chantier, de coordonner rigoureusement pour un meilleur résultat et une préservation du facteur du temps. Par ailleurs, le ministre a donné des instructions relatives au respect du calendrier, de la qualité du travail et de la concertation continue et quotidienne en vue d’éviter les retards et les obstacles. Réalisée sur une superficie dépassant les 27 hectares, la Grande mosquée d’Alger compte une salle de prière d’une superficie de 20.000 M2, un minaret long de 267 M, une bibliothèque, un centre culturel, une maison du Coran, ainsi que des jardins, un parking, des blocs administratifs et des postes de protection civile et de sûreté, et des espaces de restauration. Dans la partie sud du site est prévu un centre culturel composé d`une grande bibliothèque, de salles de cinéma et de conférence pouvant accueillir […]

Poursuivre la lecture

Avicole: le gel de la TVA sur les intrants impacte positivement les prix de la volaille

août 16, 2018

ALGER – Le gel de l’application de la TVA (taxe sur la valeur ajoutée) sur les intrants de la filière avicole, décidé par le premier ministre, Ahmed Ouyahia, il y a trois jours, a rapidement influencé les prix de la volaille sur les marchés, a indiqué jeudi a l’APS le président du Conseil national interprofessionnel de la filière avicole (CNIFA), Koli El Moumen. « Le premier ministère a donné des instructions au ministère des Finances pour la suppression provisoire de l’application de la TVA sur le maïs et le soja, principales matières premières de la filière, mais sans déterminer la durée de ce gel », a-t-il indiqué. Lire aussi: Filière avicole: Rencontre de concertation sur la maîtrise des intrants pour réduire les prix de la volaille « La hausse de ces deux produits sur les marchés mondiaux a impacté les prix du produit final, » a-t-il fait constater , en affirmant que les aviculteurs importent 90 % de la matière premières qui rentre dans la production de la volaille. Il a affirmé que les producteurs de la filière ont déjà fait leurs commandes auprès des fournisseurs pour les approvisionner en alimentation de bétail, notamment le maïs, qui représente 60% de l’alimentation utilisée pour l’engraissement des volailles. Le prix du maïs devrait baisser à 2600 DA le quintal, contre 3400 DA auparavant et cela devrait contribuer à la diminution des prix de la viande blanche qui ont déjà commencé à connaitre des baisses considérable qui varient d’une région à l’autre. Le président du CNIFA a affirmé que la filière avicole qui souffre de plusieurs disfonctionnements tente de s’organiser afin d’améliorer la qualité et la quantité de la production nationale en viandes blanches à des prix accessibles. Lire aussi: Batna 2017: la filière avicole prend son envol Pour rappel, la régulation et la maîtrise des intrants avicoles et leurs impacts sur la réduction des prix de la volaille sur le marché ont déjà été évoqué au cours de ce mois  lors d’une réunion de travail au siège du ministère de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche. La rencontre qui a réuni le secrétaire général du ministère, Kamel Chadi avec les membres du bureau du Conseil national interprofessionnel de la filière avicole (CNIFA), nouvellement installé avait permis d’exposer les questions liées à la mise en œuvre de l’exonération de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur le maïs. Les débats ont été également porté sur les aspects liés à « l’organisation des différents maillons de la filière avicole et aux bonnes conduites des itinéraires techniques des élevages ». Par ailleurs, les représentants du bureau du CNIFA avaient exprimé leur satisfaction quant à l’appui accordé par le ministère et son engagement pour renforcer l’adhésion de l’ensemble des acteurs et la mobilisation de tous les efforts nécessaires pour relever les défis de la filière avicole qui est une activité importante pour le secteur de l’agriculture et également pour l’économie nationale.

Poursuivre la lecture

Approvisionnement en eau potable: 8.000 agent de permanence durant l’Aid El Adha

août 16, 2018

ALGER – Le ministère des Ressources en eau compte mobiliser 8.000 agents à travers le territoire national  pour assurer la continuité d’approvisionnement en eau potable, et le bon fonctionnement des réseaux, a indiqué jeudi un communiqué de ce ministère. « A l’occasion des fêtes de l’Aïd El-Adha, les mardi 21 et mercredi 22 août 2018, le ministère des Ressources en eau, mobilise 8.000 agents à travers les 48 wilayas par ses établissements sous tutelle pour assurer, à la fois, la continuité de l’approvisionnement en eau potable de manière régulière, et le fonctionnement normal des réseaux », lit-on dans le document.

Poursuivre la lecture

Sogral: plus de 900 départs par jour et 40 caméras de surveillance en prévision de l’Aïd El Adha

août 16, 2018

ALGER – La société de gestion des gares routières d’Algérie (Sogral) a procédé, en prévision de l’Aïd El Adha, à la programmation de plus de 900 départs par jour vers les différentes destinations internes durant les trois  jours qui précèdent l’Aïd et à l’installation de plus de 40 caméras de surveillance au niveau de « la Gare routière du Caroubier » pour assurer la sécurité des voyageurs, a indiqué le directeur général de Sogral, Azzeddine Bouchehida. L’entreprise Sogral assurera plus de 900 départs à partir de la Gare routière du Caroubier en prévision de l’Aïd El Adha, a précisé à l’APS M. Bouchehida, relevant que le nombre de passagers ne dépassera pas les 30000 voyageurs/jours durant cette période, d’autant, a-t-il dit, que l’Aïd El Adha de cette année coïncide avec les vacances d’été. Il a révélé, à cet égard, que la flotte de bus sera renforcée par près de 300 bus supplémentaires durant les deux jours fériés outre les taxis inter-wilayas afin de garantir une bonne prise en charge des citoyens. Lire aussi: Zaalane: rénovation de la gare routière du Caroubier La Gare du Caroubier connait « une affluence importante » de voyageurs pendant les fêtes religieuses et nationales, a indiqué le même responsable, faisant état d’une moyenne de près de 50.000 voyageurs par jour durant les quatre dernières années, ce qui représente plus de 25% du total des voyageurs à travers les autres gares gérées par Sogral. Il a, en outre, tenu à rassurer les citoyens que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour garantir le transport de plus de 50.000 voyageurs devant affluer vers la gare routière les jours précédant l’Aid, soulignant la possibilité de réceptionner plus de 50.000 voyageurs en un seul jour sans la moindre difficulté au vu des procédures qui ont été prises. M. Bouchehida a indiqué qu’un service minimum sera assuré durant les deux jours de l’AID pour les destinations de moins de 150 kilomètres, outre la programmation de départs pour les longs trajets au niveau de toutes les gares routières dirigées par la société. Il a fait état, également, de la mobilisation des travailleurs et d’agents de contrôle et d’hygiène (3000 travailleurs) suivant un système de permanence avec annulation de tous les congés pour assurer « un service de qualité » aux voyageurs. Lire aussi: Aïd  El Fitr : 900 départs par jour à la Gare routière du Caroubier Le responsable a cité, en outre, le renforcement du réseau de caméras de surveillance au niveau de cette structure avec l’installation de plus de 40 caméras afin de garantir la sécurité des citoyens et de leurs biens en coordination avec les services de sécurité pour contrôler les entrées et les sorties de la gare routière durant les deux jours de l’Aid. Concernant l’ouverture de gares routières au niveau national ayant pour but de renforcer les structures de la société, M. Bouchehida a annoncé l’ouverture en septembre de nouvelles gares routières au niveau des wilayas de Blida, de Bordj Bouariridj et de Laghouat. La gare routière du Caroubier peut assurer plus de 1200 départs par jour, selon le même responsable.

Poursuivre la lecture