Plus de 27.000 visiteurs à la 9e édition de NAPEC 2019

ORAN – Plus de 27.000 personnes ont visité la 9e édition de l’exposition internationale sur l’industrie pétrolière et gazière en Afrique du nord (NAPEC 2019) qui a pris fin mercredi au Centre des conventions d’Oran (CCO), selon les organisateurs.

Le directeur général et fondateur du NAPEC, Yacini Djaafar a déclaré que la plupart des visiteurs sont des professionnels qui ont eu l’opportunité de prendre connaissance des nouveautés technologiques et des dernières innovations du secteur de l’énergie, soulignant que les participants ont exposé leurs produits, leurs innovations proposant des solutions et prospectant des partenariats en hydrocarbures et différents domaines de l’énergie.

Cette manifestation économique de quatre jours a été marquée par des négociations entre des sociétés nationales et étrangères et la signature de contrats surtout dans le domaine de développement technologique, des services et de transfert de connaissances, en plus de la formulation de demandes pour l’acquisition d’équipements, a-t-il indiqué, annonçant que la 10e édition de NAPEC 2020 réservera un pavillon aux start ups.

Ce salon a été marqué par grand nombre de directeurs généraux du secteur des hydrocarbures et de l’énergie et de personnalités dont l’ambassadrice d’Indonésie en Algérie.


Lire aussi: Oran : le ministre de l’énergie inaugure la 9ème édition de l’exposition NAPEC 2019


Cette 9e édition de l’exposition internationale sur l’industrie pétrolière et gazière en Afrique du nord (NAPEC 2019) a vu la participation de 570 exposants du pays, à l’instar des groupes Sonatrach, Sonelgaz, Cosider et de 40 pays dont Total, Haliburton, Petrofac.

Un large espace a été réservé aux pays d’Afrique du nord pour leurs opportunités d’investissement, à l’instar de la compagnie tunisienne des activités pétrolières, la société nationale libyenne du pétrole, la société mauritanienne d’hydrocarbures et autres.

La nouveauté dans cette édition est « NAPEC du jeune professionnel » visant à faciliter l’insertion professionnelle des jeunes dans le secteur des hydrocarbures et des énergies en Afrique du nord, outre la réservation de stands aux étudiants de différentes universités et écoles supérieures du pays pour exposer leurs projets de recherche liés au pétrole et au gaz et leurs différentes infrastructures.