Zaalane: nécessaire développement des ports pour promouvoir l’économie nationale

SKIKDA – Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane a insisté dimanche à Skikda sur « le développement des ports pour la promotion de l’économie nationale ».

Au cours de son passage à l’Entreprise portuaire de Skikda (EPS) dans le cadre d’une visite de deux jours dans cette wilaya, le ministre a précisé que « le développement des ports est une des priorités du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika », soulignant que « les ports de commerce constituent un levier de développement et contribuent de manière significative à la croissance économique ».

Attestant que le programme d’extension des ports de commerce à l’échelle  nationale lancé par l’Etat est « un programme énorme et coûteux », le ministre a rappelé que onze (11) ports font l’objet d’opérations d’extension, à Oran et Annaba notamment, ainsi que la réalisation du port de Cherchel (Tipasa).


Lire aussi: Port d’El Hamdania de Cherchell: fin d’examen de l’avant-projet détaillé du projet


Le ministre qui a eu à écouter des explications sur l’établissement du port de Skikda et le secteur des travaux publics, a également reçu des  explications sur le projet d’extension du l’EPS.

Selon l’exposé présenté, 90 nouveaux hectares s’ajouteront à  l’ancien port de Skikda (actuellement 32ha), dans le cadre du projet d’extension dont l’étude est sur le point d’être achevée.

In situ, le problème du financement de ce projet a été évoqué et le ministre a instruit à l’effet de « trouver des ressources financières pour ce projet ». « Des réunions seront tenues ultérieurement pour débattre des ressources financières de ce projet », a indiqué M. Zaalane.

Aussi des explications sur le projet d’extension du port pétrolier de Skikda, dont les travaux qui seront lancés prochainement,  ont été confiés à une entreprise chinoise, a été présenté au ministre.


Lire aussi: 25 millions de dollars d’exportations depuis le port sec de Tixter


Le projet revêt « une grande importance » du fait qu’il permettra l’augmentation de la capacité du port, à travers l’extension du quai consacré aux produits pétroliers d’une capacité de 120 000 m3, l’achèvement d’un autre quai pour l’amarrage des navires de transport, dont la charge oscille entre 50 000 à 250 000 tonnes,  ainsi que la réalisation d’un quai commercial

Le port pétrolier de Skikda bénéficie depuis 2012  d’une autre importante opération  de réhabilitation des postes pétroliers, réalisée par une  entreprise espagnole, pour une enveloppe financière de l’ordre de 4,5 milliards de dinars, selon les données fournies.

Le ministre des Travaux publics et du Transport devra poursuivre demain da visite à Skikda en inspectant plusieurs projets relevant de son  département.