Agriculture: Bouazghi en visite de travail du 13 au 18 janvier aux Etats-Unis

ALGER-Le ministre de l’Agriculture du développement rural et de la pËche, Abdelkader Bouazghi, effectuera du 13 au 18 janvier en cours une visite de travail aux Etats-Unis, a indiqué samedi un communiqué du ministère.

Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale et du partenariat économique entre les deux pays dans le domaine agricole, a précisé la même source.

M.Bouazghi sera accompagné lors de cette visite d’une forte délégation d’operateurs économiques, a-t-on ajouté.

Pour rappel, les opportunités d’investissement et de partenariat dans le secteur de l’agriculture entre l’Algérie et les Etats-Unis avaient été présentées en octobre 2018 à Alger lors d’un forum d’affaires algéro-américain.

Organisée par le Conseil d’affaires algéro-americain (USABC), ladite rencontre avait permis à la partie algérienne d’exposer aux représentants d’une douzaine d’entreprises américaines, la vision de l’Algérie sur le développement du secteur agricole mais aussi de mettre en exergue les attentes de l’Algérie en matière de partenariat, devant lui permettre de profiter de l’expérience américaine en matière notamment de production du lait, de fabrication d’équipements agricoles et de développement industriel du machinisme agricole.

Cela rentre dans le cadre de la stratégie 2017-2022 du secteur ayant pour objectif la création de grandes exploitations agricoles, le développement durable des filières agricoles stratégiques (lait, céréales, aliments de bétails, viandes..) et l’accompagnement des porteurs de projets.

Par ailleurs, plusieurs projets de partenariats avec des opérateurs américains avaient été concrétisés, ces dernières années en Algérie, pour la réalisation d’activités agricoles diverses, notamment l’exploitation de fermes agricoles, dans le cadre de la concession agricole prévue par les pouvoirs publics pour booster l’investissement.

Ces investissements agricoles modernes, usant de technologies de pointe, visent notamment le développement de la production végétale et animale locale.