La production nationale des céréales peut dépasser celle record de l’année passée

CONSTANTINE – Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche,  Abdelkader Bouazghi, a considéré jeudi à Constantine que la production nationale des céréales pour l’actuelle saison agricole peut dépasser celle record (plus de 60 millions de qx NDLR), réalisée lors de la saison 2017-2018, « si les conditions climatiques seront favorables ».

« L’Algérie dispose de tous les moyens nécessaires permettant l’augmentation de la production céréalière et l’amélioration de la qualité de la production », a affirmé le ministre, au cours d’une conférence de presse, à la maison de la culture Malek-Haddad, en marge d’une rencontre nationale sur les céréales.

Il a dans ce sens déclaré que de multiples mesures d’accompagnement et d’encadrement ont été prises pour développer cette filière stratégique.

Rappelant la création du Conseil national de la filière céréalière devant permettre un meilleur accompagnement des agriculteurs et producteurs versés dans ce domaine, M. Bouazghi  a insisté sur « l’importance du travail de proximité et de sensibilisation dans la promotion de la culture céréalière ».

« Les objectifs atteints dans le secteur agricole sont la concrétisation des programmes de développement agricoles mis en œuvre par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika », a affirmé le ministre, attestant que son département œuvre « continuellement » à améliorer l’accompagnement assuré à la filière des céréales avec l’objectif « de réaliser d’autres prouesses qui renfoncent la quête de l’autosuffisance alimentaire et consolident l’économie nationale ».


Lire aussi: Céréales : vers une production de 90 millions de quintaux à l’exercice 2018/2019


Mettant en avant l’importance de la concertation à travers notamment les assises nationales de l’agriculture tenues en 2018, M. Bouazghi a indiqué que son département soutient et appuie « de près tous les efforts de développement de ce secteur, notamment dans la filière céréalière ».

« L’amélioration des indices de production, de collecte, des surfaces irriguées, de distribution des engrais, du désherbage figurent parmi les éléments clés à prendre en considération pour booster la production nationale en céréales » (Bouazghi)

Le ministre avait entamé sa visite à Constantine par l’ouverture des travaux d’une rencontre nationale sur les céréales avec la participation de 37 wilayas.

La rencontre à laquelle ont pris part plusieurs intervenants dans le secteur agricole  vise à mettre à jour les connaissances des producteurs et investisseurs dans le domaine de la production céréalière notamment dans les volets de l’amélioration de l’itinéraire technique.

Plusieurs interventions techniques relatives à la préparation du sol, le respect des profondeurs dans le retournement de la terre  le traitement du sol entre autres ont ponctué cette rencontre.

Le programme de terrain du ministre qui devait se rendre dans la commune d’Ain Abid et la ville nouvelle Ali Mendjeli, a été annulé pour cause de conditions climatiques défavorables.