Secteur du travail : les dotations affectées au secteur en 2016 consommée à hauteur de 92%

ALGER – Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali a affirmé, jeudi à Alger, que le taux de consommation des dotations allouées au secteur en 2016 et qui ont dépassée 226,4 milliards DA, s’est élevé à 92%.

Intervenant devant la Commission du budget et des finances de l’Assemblée populaire nationale (APN), lors d’une plénière consacrée à l’examen du projet de loi portant règlement budgétaire de l’exercice 2016, le ministre a précisé que les « dotations allouées au secteur du Travail se sont élevées à 226,4 milliards DA, dont un total de 209,9 mds DA a été consommé, soit un taux de 92% ».

Concernant les engagements du ministère envers la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS), M. Zemali a souligné que  » le versement des cotisations du personnel, concernant les salaires et les primes, avait été effectué de manière régulière et légale et qu’aucun dysfonctionnement n’avait été relevé, pendant l’exercice 2016, envers la CNAS », ajoutant qu’aucune dette ne subsiste envers cette caisse », y compris la période qui s’étale jusqu’à fin 2015″.

Sur un autre registre, le ministre a imputé le recul « sensible » enregistré en 2015 et 2016 dans les projets réalisés dans le cadre du soutien à l’emploi des jeunes à « l’orientation des investissements vers des projets à forte valeur ajoutée, générateurs de richesse et créateur de nouveaux postes à l’instar de l’agriculture, l’industrie, la pêche, les services, le tourisme et l’artisanat, des secteurs auxquels l’état a porté un intérêt particulier ».


Lire aussi : L’Etat œuvre à construire une économie diversifiée basée sur les micro-entreprises


M. Zemali a relevé, à cet égard, que le nombre de projets financés ,en 2016, par les dispositifs, Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej) et la Caisse nationale de l’assurance chômage (CNAC) sont de l’ordre de 6.771 projets en agriculture et 2.985 en industrie, contre 65 dans le domaine des transports.

Dans le cadre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP), le ministre a fait état de l’installation, en 2016, de 68.188 jeunes primo demandeurs d’emploi dans le secteur économique et 4.099 autres dans le secteur administratif, portant ainsi le total des installations à 68.287.