Aappel à transférer les dossiers

DJANET – Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar a appelé, dimanche, à la circonscription administrative de Djanet (Illizi), à l’impératif de transférer les dossiers « rejetés » des programmes de logements sociaux, à d’autres formules de logements, telles que l’AADL et le LPA.

« Il faut transférer les dossiers des citoyens exclus des listes des bénéficiaires de logements sociaux pour une raison ou une autre, notamment ceux percevant un salaire supérieur à celui exigé pour ce type de logement, aux autres formules de logement contenues dans le programme du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, dans le secteur de l’Habitat, à l’image de la formule location-vente de l’Agence de l’amélioration et du développement du logement (AADL) et celle du Logement participatif aidé (LPA) », a indiqué M. Temmar qui s’adressait aux responsables de son secteur et aux autorités locales de Djanet.

« Le citoyen exclu des listes des logements sociaux ne signifie pas qu’il n’a pas le droit de s’inscrire dans d’autres programmes de logement pour en bénéficier », a-t-il précisé.

Echangeant avec un nombre de citoyens qui protestaient contre le retard accusé dans les projets du secteur au niveau de la cité Ifri , le ministre a dit que « le retard des travaux d’aménagement est à l’origine du retard accusé dans l’opération de distribution des logements finis », indiquant qu’il était impossible de livrer « des projets de logement sans gaz, ni électricité ou routes d’accès », règle qui s’applique à « l’ensemble du territoire national », rappelant à ce propos, qu’Illizi et Djanet avaient bénéficié d' »un quota de 2.000 nouvelles unités de logement, au titre du programme du secteur pour 2019″. 


Lire aussi: Multiplier les campagnes de sensibilisation sur les différentes formules de logements


Le ministre a promis aux habitants de cette circonscription administrative de « lancer prochainement une caravane de sensibilisation qui sillonnera tous les quartiers et villages d’Illizi et de Djanet », en vue d’expliquer les différentes formules de logement contenues dans le programme du président de la République dans ce secteur », affirmant que l’Etat « soutient tous les programmes de logement et non seulement celui du logement social ».

Dans ce cadre, le ministre s’est également engagé à « l’élaboration prochaine d’une feuille de route afin de relancer son  secteur » à Illizi et à Djanet, appelant dans ce contexte, « les élus locaux à définir les priorités du secteur, selon les besoins », avant d’ajouter que « Le gouvernement qui £uvre avec sincérité et rigueur veillera à ce que toutes les décisions prises dans le secteur de l’Habitat soient appliquées ». 

Lors de sa visite dans la wilaya de Djanet, M. Temmar s’est enquis des plans d’occupation du terrain et de certains projets de logement, insistant, à cet effet, sur « l’impératif de respecter les délais de réalisation ». 

M.Temmar avait annoncé, samedi, lors d’une visite dans la wilaya d’Illizi, « la mobilisation d’une enveloppe financière dépassant 1,3 milliard DA, en vue de parachever tous les projets de lotissements ruraux », mettant l’accent sur la nécessité de « tenir compte » de l’aspect architectural de la région lors de la réalisation des projets de logements ruraux.

Il a été également décidé de l’octroi d’un quota de 400 logements, dans le cadre du programme de logement LPA et de 150 logements AADL, en sus de deux groupements scolaires et d’un centre de santé. 

Le gouvernement a décidé l’éradication des chalets dans le Sud et l’aménagement de logements décents, moyennant une enveloppe financières s’élevant à environ 100 milliards de centimes.