DOHA – Le ministre du Commerce, Saïd Djellab a invité, lors d’une réunion tenue jeudi à Doha (Qatar) avec les responsables de Qatar Investment Authority (QIA), ce fonds souverain et les investisseurs qataris à s’enquérir des opportunités d’investissement offertes en Algérie.

Cette rencontre s’est tenue en marge du Salon international de l’agroalimentaire « Hospitality & food », organisé du 6 au 8 novembre à Doha, avec la participation de l’Algérie en tant qu’invité d’honneur.

Lors de cette réunion, le ministre a mis en avant les potentialités de l’Algérie en matière d’établissement de partenariats durables à même d’impulser les investissements dans tous les domaines.

Il a également mis l’accent sur la précédente expérience avec le partenaire qatari qui avait, par le biais de l’une de ses filiales -Qatar steel-, réalisé le projet du complexe sidérurgique de la zone industrielle de Bellara (Jijel).


Lire aussi: Algérie-Qatar: rencontres pour examiner les opportunités de partenariat et d’investissement


Pour rappel, Qatar steel et l’Entreprise nationale de sidérurgie SIDER étaient liés par un partenariat, sur la base de la règle d’investissement 51/49, pour la réalisation du complexe de Bellara d’une capacité de production initiale de près de deux (02) millions de tonnes de rond à béton et de fil machine.

Le président du QIA, Cheikh Faisal Bin Thani Bin Faisal Al Thani, a annoncé, pour sa part,  qu’une délégation d’hommes d’affaires qataris, relevant du fonds, effectuera une visiter en Algérie, début 2019, pour s’enquérir davantage des opportunités offertes de partenariat, soulignant l’intérêt qu’accordent ces derniers aux secteurs public et privé notamment aux petites et moyennes entreprises (PME).

Avec un total des actifs estimé à 335 milliards de dollars, QIA est considéré comme l’un des plus grands fonds souverains à l’échelle internationale.