ALGER – Une rencontre d’évaluation du programme relatif à l’ail de saison et d’arrière-saison a été organisée jeudi dernier par le ministère de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, a indiqué samedi ce ministère dans un communiqué.

Cette rencontre, présidée par le secrétaire général de ce ministère, Kamel Chadi, a regroupé les directeurs des services agricoles des principales wilayas concernées par ce programme, les représentants des la profession et le président du Conseil national interprofessionnel de la filière ail.

Lors de cette réunion, les intervenants ont abordé les actions d’intervention pour la régulation du marché de ce produit durant la période de soudure, a précisé le ministère.

A cette occasion, M. Chadi a insisté sur la nécessité de développer davantage la production nationale de l’ail et de se projeter, d’ores et déjà, dans l’optique d’intégration de cette filière en assurant la disponibilité de la semence nationale et en investissant dans les créneaux de valorisation (conditionnement et transformation), rapporte le communiqué.

Par ailleurs, le même responsable a exhorté les différents intervenants de la filière à renforcer le dispositif de stockage pour assurer un meilleur encadrement de l’opération de stockage de ce produit à l’effet d’atteindre les objectifs arrêtés.

Pour rappel, la production nationale de l’ail durant la campagne 2017-2018 a été évaluée à 2.033.925 quintaux (qx) contre une production de 1.237.164 qx en 2017 (en hausse de 64%), de 1.036.266 qx en 2016 (en hausse de 96%) et de 960.074 qx (en hausse de 112%).