Programme de formation au profit de plus de 3800 travailleurs et cadres du secteur du Tourisme  

ALGER – Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat Abdelkader Benmessaoud a révélé, lundi à Alger, le lancement  prochain d’un programme de formation au profit de plus de 3800 travailleurs et cadres dans le tourisme, en vue de « réhabiliter le service public et moderniser la formation en accord avec le développement que connaît le secteur « . 

Dans une déclaration à la presse en marge de sa supervision de la cérémonie de sortie de promotions de l’Ecole nationale supérieure du tourisme et des Instituts nationaux d’hôtellerie et de tourisme (INHT) de Boussaâda et de Tizi-Ouzou, en présence de membres du gouvernement, M. Benmessaoud a précisé que le secteur du Tourisme  » avait connu plusieurs réalisations et une grande dynamique et qu’une grande opération sera lancée prochainement et portera sur la formation de plus de 3800 travailleurs et cadres, en accord avec le ministère de la Formation et de l’enseignement professionnels, hormis l’augmentation des places pédagogiques au sein des établissements de formation, ainsi que l’amélioration de l’encadrement ». 

Il s’agit là, poursuit le ministre, de « réhabiliter le secteur du tourisme et le service public, d’améliorer l’accueil dans les établissements hôteliers et de lever les aspects négatifs enregistrés auparavant ». 

Dans ce cadre, le ministre a affirmé que  » la modernisation du système de formation vise à s’adapter à l’évolution et aux réalisations enregistrées dans le secteur du Tourisme ». 

Lors d’une allocution prononcée à cette occasion, le ministre a affirmé que l’Etat « avait assuré tous les moyens et conditions propices à la relance du secteur du Tourisme à travers plusieurs mesures d’incitation, dont la facilitation de l’obtention du foncier touristique au profit des investisseurs ». 

Il a, dans ce même contexte, mis l’accent sur  » la nécessité de gagner le pari lié à la compétitivité à travers la promotion de la qualité des prestations, tout en érigeant l’Algérie en une destination touristique par excellence ». 

Rappelant que son secteur accorde  » un intérêt particulier » à la formation des ressources humaines, étant le pilier du plan d`orientation du secteur », M. Benmessaoud a souligné l’importance d’assurer une main d’oeuvre spécialisée et de l’encadrement dans les métiers en lien avec le tourisme et l’hôtellerie.

Par ailleurs, le nombre de diplômés de l’Ecole supérieure du tourisme au titre de l’année scolaire 2017/2018 a atteint 108, tandis que celui de l’INHT de Tizi Ouzou a atteint 96  diplômés répartis entre techniciens supérieurs et techniciens en métiers de cuisine, catering, tourisme et d’accueil, outre 84 diplômés de l’INHT de Boussaâda.

A cette occasion, les étudiants majors de promo et les fonctionnaires mis à la retraite des établissements de formation ont été récompensés, outre la signature d’une convention-cadre entre l’Ecole nationale supérieure de tourisme, l’Office national de tourisme (ONAT), le groupe public Hôtellerie, tourisme et thermalisme (HTT), ainsi qu’avec le Touring Club  Algérie (TCA), en vue de recruter les nouveaux diplômés.