Benmessaoud: les établissements hôteliers doivent pratiquer des prix raisonnables

MOSTAGANEM – Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud a déclaré, dimanche à Mostaganem, que les établissements hôteliers publics et privés doivent pratiquer des prix raisonnables à la portée des Algériens.

Lors de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya, le ministre a souligné que les prix dans les hôtels doivent obéir à l’offre et la demande, évoquant la possibilité de réduire les prix à un niveau précis en prenant en considération les coûts d’investissement.

Abdelkader Benmessaoud a, toutefois, fait observer que les prix actuels ne sont pas élevés par rapport à d’autres pays, sauf que les établissements hôteliers, publics surtout, doivent améliorer la méthode de gestion et promouvoir les prestations.

Par ailleurs, il a souligné que son département ministériel œuvre à relancer le secteur à travers la simplification des procédures d’accompagnement des investisseurs, à développer le tourisme intérieur et à promouvoir la destination Algérie.

Le ministère œuvre cette année à évaluer le schéma directeur du tourisme à travers la tenue de séances régionales et nationales permettant à tous les acteurs de mettre à jour les objectifs de la stratégie du secteur en tant qu’élément fort de l’économie nationale, a encore fait savoir Abdelkader Benmessaoud.

D’autre part, le ministre a exhorté la fondation « Djanatu El Arif » relevant de la zaouia Alaouiya de Oued El Hadaik (commune de Sayada) à valoriser le patrimoine matériel et immatériel algérien en tant que source de rayonnement national et international ayant une grande aura dans le monde et en Afrique.

« Les zaouias doivent être des musées ouverts pour les citoyens et étrangers et doivent participer à la promotion de la destination touristique Algérie », a-t-il déclaré, saluant les efforts déployés par la zaouia Alaouiya en matière de numérisation des manuscrits et de préservation du patrimoine matériel.

Le ministre a inspecté le projet d’extension du complexe touristique « El Mountazah » de Sablettes (ouest de Mostaganem) pour une capacité d’accueil de 350 lits et le village touristique « Zina Beach » dans la commune Chaibia (est de Mostaganem) d’une capacité de 1.500 lits.

Ces deux établissements touristiques seront réceptionnés avant la prochaine saison estivale pour s’ajouter à 35 autres activant actuellement au niveau de la wilaya de Mostaganem pour une capacité d’accueil globale de 4.820 lits et 44 camps de vacances d’une capacité de 18.000 lits, a-t-on indiqué.

Abdelkader Benmessaoud a été également assisté, lors de sa visite dans la wilaya, à la signature de deux conventions de coopération entre la direction du tourisme et de l’artisanat, la direction de la culture et celle de l’enseignement et de la formation professionnels visant à promouvoir le tourisme culturel et à former des jeunes en métiers de tourisme et d’hôtellerie.

Le ministre a aussi inauguré trois établissements hôteliers, un parc aquatique et un centre sportif.