Elargir l’irrigation au goutte-à-goutte pour développer la filière de la tomate industrielle 

ANNABA- L’élargissement du recours au système d’irrigation au goutte-à-goutte pour la culture de la tomate industrielle a été préconisé, lundi, à Annaba afin d’atteindre les objectifs de performance et d’évolution de la filière.

« La maîtrise des rendements de la filière est tributaire de la généralisation de cette technique pour préserver la production contre les fluctuations des précipitations », a considéré le directeur général de l’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes, Farid Abdouche, en marge d’une rencontre nationale de sensibilisation tenue au siège de la direction des services agricoles.

Les objectifs tracés pour la filière tomate industrielle exigent de maîtriser l’organisation de la chaîne de production, de stockage et de transformation et l’orientation vers l’exportation constitue un des  objectifs de la filière, a-t-il précisé.

La rencontre a réuni 12 sur les 19 entreprises de transformation de la tomate activant à l’échelle nationale et les responsables des directions des services agricoles d’Annaba, Skikda, El Tarf, Guelma, Mila, Sétif et Blida et se poursuivra, mardi, avec la participation des producteurs de tomate des wilayas de l’Est du pays.

La production nationale de tomate en 2017 a atteint 12 millions quintaux, dont 80 % sont assurés par les wilayas de Skikda, Guelma, El Tarf et Annaba.

La wilaya d’Annaba a consacré au titre de la campagne de tomate industrielle de l’année 2018 une surface 2.200 hectares, dont 800 irrigués au goutte-à-goutte.