Chers ami(e)s

Nous quittons une année particulièrement difficile pour notre pays. Notre économie entre de plain-pied dans une crise durable qui aurait pu être évitée pour peu que nos dirigeants aient eu la sagesse d’engager les réformes nécessaires à sa diversité. Pourtant ce n’est pas faute, pour les intelligences vives de notre pays, d’en avoir sollicité l’engagement depuis de nombreuses années, en particulier au moment où nous pouvions le faire dans le confort.

L’entêtement de nos dirigeants d’en reporter sine die le lancement oblige notre pays à les engager dans la contrainte et peut-être les larmes.

L’image que CARE renvoie auprès de nos concitoyens, la confiance que nous témoigne l’opinion publique et que confirme aussi bien les nombreuses personnes toujours présentes à nos LMC que les associations professionnelles et les organisations patronales qui ont rejoints le PREE, ne sont-ils pas la preuve de la justesse de nos engagements ?

Nos partenaires étrangers, en nous témoignant leur soutien concret, ne s’y trompent pas ; avec l’appui des uns et la confiance des autres, nous continuerons à agir et à militer pour faire de notre économie nationale une économie saine et florissante, productrice de richesses et de nombreux emplois.

A l’orée de la nouvelle année, souhaitons-nous et à nos familles, tout le bonheur que nous méritons; que nos efforts soient récompensés pour le bien-être de nos concitoyens et plein de succès pour l’économie de notre cher pays.

Bonne année à tous.

Slim Othmani.
Président de CARE


Télécharger le message en format PDF