CAAR: un plan stratégique de développement pour 2017-2021

ALGER –  La compagnie algérienne d’assurance et de réassurance (CAAR) a lancé récemment son plan stratégique de développement 2017-2021, a indiqué mercredi à Alger son P-dg, Brahim Djamal Kassali.

S’appuyant sur les mutations économiques et sociales enregistrées au cours des dernières années, ce plan est fondé sur quatre grands axes: la consolidation de la position concurrentielle de la compagnie, son  développement et sa modernisation, l’amélioration de la gestion de la ressource humaine et le renforcement de dispositif de prévention des risques, a expliqué le même responsable lors d’un séminaire au profit des entreprises économiques.

Pour ce qui est de la consolidation de la position concurrentielle, M. Kassali a avancé que la CAAR va concentrer ses efforts sur ses activités principales qui sont celles des grands risques d’entreprises tout en  renforçant les autres activités d’assurances, en particulier les risques simples des PME-PMI, des particuliers professionnels et les assurances des personnes.


Lire aussi: Signature d’une convention CPA-CAAR pour le e-paiement des polices d’assurance


Il sera aussi question de développement du réseau pour se rapprocher d’avantage de la clientèle sachant que le nombre des agences est passé de 110 en 2005 à 140 agences à fin 2016, et renforcer les points de vente de la banque-assurance auprès du Crédit populaire d’Algérie (CPA).

S’agissant de l’axe relatif à la modernisation, il a évoqué un usage intensif du numérique et le lancement de la vente à distance ou le e-paiement à travers la carte interbancaire (CIB) pour les multirisques habitations, en attendant son élargissement pour les risques relatifs aux catastrophes naturelles.

Il est aussi question de la création de plateformes pour la gestion des risques automobiles et la réduction des délais d’indemnisation.

Pour ce qui est des ressources humaines, il sera question de la mise en place d’une gestion prévisionnelle des employés et assurer une meilleure gestion des carrières.

Quant au renforcement du dispositif de prévention des risques, il est axé sur trois leviers principaux: le parachèvement du système d’information avec un réseau de transmission des données qui relie toutes les agences, le renforcement de l’audit interne, l’évaluation et la prévention des risques.


Lire aussi: Un nouveau projet de loi relatif aux assurances à la prochaine rentrée sociale


Par ailleurs, le P-dg de la CAAR a affirmé que cette compagnie a été affectée par la réduction des importations des véhicules, en enregistrant une baisse de 4% du chiffre d’affaires de la branche automobile en 2016.

Cependant, a-t-il soutenu, l’entrée en fonction des usines de montage des véhicules installées en Algérie devrait se traduire par une progression du chiffre d’affaire.

La part de la CAAR dans le marché des assurances est de 14%, tandis que la branche automobile représente 40% du chiffre d’affaire global de cette compagnie.

En outre, il a indiqué que cette société a remboursé un montant de 5 milliards de dinars d’indemnisations des sinistres automobiles de la période 2010-2013.