La complexité croissante des développements globaux a augmenté la demande des acteurs politiques et économiques à travers le monde pour l’expertise et la recherche appliquée. Par conséquent, des milliers de Think Tank ont vu le jour au cour des dernières décennies.

Le spectre de ces institutions, la qualité de leur production et surtout leur impacte sur des décisions politiques ou économiques varient largement. Pourtant les Think Tank qui réussissent à avoir un impact partagent certaines caractéristiques. 
En partant de l’expérience concrète du microcosme des Think Tank allemands cette conférence identifie des conditions clés pour générer de la visibilité, crédibilité et un impact durable.

Evidemment le transfert de l’expérience allemande à d’autres contextes a des limites. Mais l’argument central de cette conférence est qu’il est possible d’identifier des critères et d’établir des « best practices » pour le travail crédible et réussi des Think tanks dans toutes sortes de contextes politiques et économiques – et même dans une nouvelle ère où l’objectivité du savoir basé sur l’évidence est contestée par des acteurs populistes.

Modérateur : Slim OTHMANI, Président de CARE

Panel:

  • Aziz NAFA: chercheur permanent, Maître de recherche, au centre de recherche en économie appliquée pour le développement (CREAD) à Alger, chercheur associé au Laboratoire Population, Environnement et Développement (LPED) à Aix-Marseille et chercheur collaborateur à l’Institut de Recherche sur la PME (INRPME) à UQTR au Québec.
    Il est responsable d’une équipe de recherche œuvrant sur les problématiques de la firme. Ses recherches portent en particulier sur l’entrepreneuriat et le développement. Après avoir étudié l’usage des TIC dans les activités des jeunes entrepreneurs ainsi que l’entrepreneuriat étudiants, il se consacre au rôle de la diaspora dans l’initiative d’entreprises innovantes dans le pays d’origine (cas de l’Algérie).
  • Mohamed Cherif Belmihoub: professeur de l’enseignement supérieur et directeur de recherches associé au CREAD. Il a été Directeur de l’Ecole Nationale Supérieure de Management (ENSM). Économiste émérite, Mohamed Cherif Belmihoub est Ph.D en Management de Paris-Sorbonne et fait partie du comité exécutif du Think tank “Défendre l’entreprise ». Il est consultant international et analyste économique.

 

Bio Expresse de Isabelle Werenfels

Dr Isabelle Werenfels est politologue et directrice de la division Moyen Orient et Afrique à l’Institut Allemand pour la Politique et la Sécurité Internationale (SWP – Stiftung Wissenschaft und Politik). 

Titulaire d’un doctorat de la Humboldt Universität zu Berlin, elle a enseigné à la Freie Universität de Berlin et à l’Université de Hambourg. 

Elle siège dans plusieurs conseils de fondations, dont celui de l’Institut des Affaires Internationales et du Développement (IHEID) à Genève (vice-présidente du Conseil de 2010 à 2014). 

De 2008 à 2010 elle co-présidait l’Assemblée Générale de l’EuroMeSCo (Euro-Meditteranean Studies Commission). 
Avant de rejoindre la SWP, Isabelle Werenfels dirigeait la Délégation Suisse à la section de recherche et analyse au sein de la Temporary International Presence in the City of Hebron, TIPH en 1999. 

Madame Werenfels travaille sur une vaste gamme de sujets maghrébins, notamment l’évolution intérieure des pays de la région, les mouvements islamistes, les confréries soufis et les relations euro-méditerranéennes. Ses publications incluent «No Rivals to the King : The Limits of Political Reform in Morocco’s enlightened Authoritarianism» (SWP Comments, May 2017, avec Ilyas Saliba), « Hashtag Solidarities : Twitter Debates and Networks in the MENA Region» (SWP Research Paper, Mars 2017, avec Mareike Transfeld), et « Managing Instability in Algeria » (London / New York: Routledge, 2009).

cliquer ici pour la restitution