PREE : une démarche inclusive pour une plateforme commune

Mahrez Ait Belkacem, Chef de projet PREE

Mahrez Ait Belkacem

Depuis plus de deux ans, avec le soutien de l’ONG internationale CIPE (Centre International pour l’Entreprise Privée) et l’aval des pouvoirs publics, le club CARE a entamé un travail de longue haleine, consistant à élaborer, avec des chefs d’entreprises d’une vingtaine de régions du pays ainsi que les organisations patronales et associations professionnelles qui ont bien voulu nous accompagner, un projet de plaidoyer pour l’amélioration du climat des affaires et l’identification des réformes nécessaires au développement de l’entreprise.

Il s’agit de soumettre aux pouvoirs publics un document commun qui reprenne les principales préoccupations et les difficultés vécues par les chefs d’entreprise afin d’instaurer un dialogue efficace et fécond.

La particularité de cette démarche tient d’abord à son caractère inclusif qui associe un grand nombre de chefs d’entreprise, qu’ils soient structurés dans une organisation patronale et/ou association professionnelle ou non et ce, afin d’identifier une plateforme commune de réformes à entreprendre sans délais si nous ne voulons pas que l’objectif de diversification de notre économie ne soit réduit à un simple slogan sans consistance.

La seconde particularité de la démarche du PREE réside dans le fait qu’elle consulte et associe les acteurs locaux de l’économie pour faire remonter les préoccupations de tous, de la périphérie vers le sommet (démarche dite <<Bottom up>>).

C’est ainsi que durant deux années entières, des équipes de CARE, accompagnées d’une task force composée de chefs d’entreprises régionaux, ont sillonné le territoire national (de l’est à l’ouest et du nord au sud) à la rencontre des acteurs économiques d’une vingtaine de wilayas avec lesquels ils ont débattu de leurs préoccupations et difficultés.

Ces échanges particulièrement riches ont permis de rencontrer des personnes de qualité, préoccupées du développement de leur pays.

Ils ont permis en outre, de constater que le socle commun des réformes existait bel et bien, dès lors que l’ensemble des chefs d’entreprise rencontrés ont, dans leur quasi-totalité, exprimé les mêmes préoccupations et dénoncé les mêmes difficultés ; ce qui renseigne sur la pertinence de la démarche.

C’est ainsi que les équipes de CARE élargies aux membres de la task force, ont approché tous les partenaires rencontrés pour leur proposer de s’associer à cette initiative et lors de ces échanges, l’enthousiasme de tous, et surtout sans exception, est apparu manifeste pour faire partie de cette initiative.

C’est ainsi que le PREE qui se distingue par la pertinence de la démarche inclusive au triple plan, géographique (les chefs d’entreprise consultés représentent l’ensemble des régions du pays), de par la taille des entreprises concernées (grandes PME petites entreprises et TPE) et de par la diversité des secteurs approchés (industrie, services, agro-alimentaire,…) a la particularité de permettre la refondation du dialogue économique et social dans la perspective de reconquérir la confiance des acteurs économiques. Il permet par ailleurs de donner du sens aux décisions prises lors des grandes rencontres entre les partenaires sociaux à l’occasion des tripartites.

Il permettra enfin de rationaliser et structurer les grands moments que devraient devenir les réunions tripartites dont les dates seront fixées suffisamment à l’avance pour permettre l’intégration des préoccupations du plus grand nombre et, gagnant en crédibilité, en assurer leur respect par les acteurs économiques et sociaux.

Le PREE ayant fait l’objet d’enrichissements par l’ensemble des partenaires sollicités et validé par tous les signataires lors d’une cérémonie de présentation le 12 juillet 2017, il constitue un document opérationnel qui n’attend plus qu’à être implémenté. Le processus d’intégration de nouveaux signataires demeure ouvert.

Accédez à la page PREE

Document PREE en Francais

Document PREE en Arabe